Séance du séminaire du 24 novembre 2016

Séance du séminaire du 24 novembre 2016

Horaire : 12h30-14h30
Lieu : Salle de séminaire ( B1.663)

Organisé par Michel Crubellier à Leone Gazziero

Programme :

La séance du séminaire sera consacrée à l’argument dit des « relatifs », qu’Alexandre d’Aphrodise discute dans la section 82.11 – 83.33 de son commentaire aux Métaphysiques d’Aristote

Eléments de bibliographie concernant l’argument dit des « relatifs »

D. Baltzly, « Plato, Aristotle and the λογός ἐκ τῶν πρός τι », Oxford Studies in Ancient Philosophy, 15, 1997, p. 177-206.
R. Barford, « A Proof from the Peri Ideôn revisited », Phronesis, 21, 1976, p. 198-218.
S. di Camillo, « Aristóteles Frente a Platón. El Argumento de los Relativos en el Tratado sobre las Ideas », Kléos, 9/10, 2005/6, p. 197-218.
H.N. Castañeda, « Plato’s Phaedo Theory of Relations », Journal of Philosophical Logic, 1, 1972, p. 467-480.
T. Clarke, « The Argument from Relatives », Oxford Studies in Ancient Philosophy, 42, 2012, p. 151-178.
M. Crubellier, « Deux arguments de la Métaphysique. A propos du statut catégoriel des formes platoniciennes », Kairos, 9, 1996, p. 57-78.
–, « Domestiquer l’excès de l’être. La catégorie des relatifs entre Platon et Aristote », Quaestio, 13, 2013, p. 3-15.
D. Gallop, « Relations in the Phaedo », Canadian Journal of Philosophy, 2, 1976, p. 149-163.
L. Gazziero, Rationes ex machina. La micrologie à l’âge de l’industrie de l’argument, Paris, Vrin, 2008, p. 53-81.
C. Kirwan, « Plato and Relativity », Phronesis, 19, 1974, p. 112-129.
M. Mignucci, « Platone e i relativi », Elenchos, 9, 1988, p. 259-294.
M. Narcy, « L’homonymie entre Aristote et ses commentateurs néoplatoniciens », Etudes philosophiques, 1981, p. 35-52.
M.-D. Philippe, « Le relatif dans la philosophie d’Aristote », Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, 42, 1958, p. 689-710.
C. Rowe, « The Proof from Relatives in the Peri Ideôn. Further Reconsideration », Phronesis, 24, 3, 1979, p. 270-281.
E. Scheibe, « Über Relativbegriffe in der Philosophie Platons », Phronesis, 12, 1967, p. 28-49.
D. Sedley, « Aristotelian relativities ». dans M. Canto-Sperber et P. Pellegrin (éd.), Le style de la pensée. Recueil de textes en hommage à Jacques Brunschwig, Paris, Les Belles Lettres, 2002, p. 324-352.
G. Sillitti, « La concezione del pros ti e il problema degli enti astratti in Aristotele », Elenchos, 6, 1985, p. 357-377.
M. Zanatta, « Omonimia, non-omonimia e sinonimia nell’argomento dei relativi del De ideis », Endoxa, 25, 2010, p. 13-42.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *